avatar
SUFFER MEANS SURVIVE
pseudo : gwylim owain herondale
avatar : kate harrison
copyrights : moi même (av) + P!A (sign)
autre(s) compte(s) : mon chat
im a little bitch
âge : devinez
métier : emmerder l'enclave + rayer les démons de la terre
localisation : new york city
affiliation : derek + enclave + institut de nyc + downworldlers
Pro-Accords
date d'inscription : 01/11/2015
mes messages : 77
Voir le profil de l'utilisateur
http://mortalinstruments-rp.forumactif.org/t132-sexy-naughty-bitch http://gwylimowainherondale.tumblr.com
MessageSujet: Re: INTRIGUE 1 : dancing on the edge   Jeu 21 Jan - 21:41
Soudain, la porte s’ouvrit et je me tournai brutalement vers les portes qui venaient de claquer contre les murs. Un silence de plomb avait tombé sur l’assistance. J’écoutais l’échange entre la fille du Consul et les deux jeunes, aussi tendue qu’une corde d’arc qu’on aurait trop attendue pour tirer la flèche. Un cri d’épouvante se mua dans l’assemblée lorsque l’on comprit, enfin, que la fille du Consul prit conscience que le couteau tâché de sang qu’on avait retrouvé sur un Downworldler était le sien. Soit elle jouait très bien la comédie, soit elle n’était vraiment pas au courant. Fautive ou innocente. Un violent frisson me parcouru. Je ne savais même pas comment réagir, mais tout cela était affreux, peut-être moins ire que ce à quoi je m’attendais. J’étais trop mortifiée pour parler, réagir. Je sentis la main de Derek dans la mienne et me rendit compte que je pouvais respirer. Un violent brouhaha éclata soudain tandis que je tremblais un peu. J’avais compris assez rapidement ce qui se passait mais ma tête ne voulait pas l’assimiler. J’entendis les paroles d’Olivia comme dans un brouillard.

- Le couteau teinté de sang, c’est le sien, répondit Derek à ma place.

Le regard tourné vers Liv, une expression d’horreur peinte sur mon visage, j’assimilais tout à une vitesse trop rapide pour ce que j’aurais réellement voulu. Ça sentait la guerre civile à plein nez et je pinçai les lèvres. Elle eu soudain une expression horrifiée, de recul et blêmit, se mordant la lèvre jusqu’au sang. Je déviai mon regard vers là où le sien était, voyant une fraction de seconde plus tard un vampire. J’haussai un sourcil mais ne passai aucun commentaire ni aucune question. Elle me demanda ce qui se passait. Elle avait tant besoin de réponse, peut-être parce qu’elle ne voulait pas l’admettre ou elle ne comprenait vraiment pas. Peu importe, ça se comprenait.

- Rhyfel cartr… commençais-je en gallois avant de m’arrêter. Guerre civile, si on veut. La fille du Consul vient de comprendre que la lame teintée du sang de fée est la sienne. Devant tout le monde. Après ce que le garçon vient de dire à propos des agressions et tout ça, donc tout le monde croit coupable la fille du Consul, ou du moins ils ont une preuve accablante contre elle, reste à prouver si elle a réellement perpétré ces crimes ou c’est une ruse pour nous monter les uns contre les autres et déclencher une guerre civile pendant que les vrais coupables ont le champ libre pour y aller plus fort dans leurs crimes sans que les soupçons ne se retournent contre eux. En trois mots : on est mal.

Ma voix était rauque et avait un accent impossible à capter quand je parlais en étant dans cet état. J’espérais juste qu’elle avait tout comprit et clignai des yeux, voyant réellement son visage pour la première fois depuis l’intrusion de l’adolescent dans le manoir.



together feels like heaven♦️ « Oh, there's so much I wanna say but I'm so scared to give away every little secret that I hide behind would you see me differently and would that be such a bad thing I wonder what it would be like If I told you » (c) P!A
avatar
Silence is a scary sound
pseudo : Nessaleth
avatar : amber heard
copyrights : nessaleth (avatar)
autre(s) compte(s) : la louve mina lee

âge : 24 y.o
métier : professeur de tir à l'arc à l'académie
localisation : entre idris et new-york
affiliation : les herondale. sa famille, son sang.
Pro-Accords
date d'inscription : 04/04/2015
mes messages : 341
Voir le profil de l'utilisateur
http://mortalinstruments-rp.forumactif.org/t97-liv-monsters http://mortalinstruments-rp.forumactif.org/t114-liv-fight-fight-fight http://mortalinstruments-rp.forumactif.org/t218-liv-let-s-play
MessageSujet: Re: INTRIGUE 1 : dancing on the edge   Sam 23 Jan - 11:57
dancing on the edge

LIV & ALL

Le contact familier d’une main dans la sienne. Elle tourne la tête et découvre son frère jumeau. « Je suis là Livy… tout va bien ? » Elle sent le soulagement couler dans ses veines. Mais non, tout ne va pas bien. Elle voit la panique et la colère dans les regards autour d’elle. Elle sent la tension dans l’air. La moindre étincelle pourrait embraser cette soirée. Elle secoue la tête. « C’est grave Mason. La fille de la Consul… ». Les mots se bloquent dans sa gorge, elle se sent oppressée. Mais Olivia est courageuse. Elle sert plus fort la main de son frère pour empêcher ses doigts de trembler. Il détourne son attention d’elle, se focalisant sur Lawrence. « Elle ne peut pas avoir fait ça, aucun Faichild ne le peut, il faut faire quelque chose avant que les esprits s'échauffe.» Une jeune fille, la peau dépourvue de Marques, se plantent près d’eux. Son visage lui est inconnu. « Dites aux gens que tout le monde a commencé à boire, là, que vous discuterez de ça la tête froide demain – j’sais pas, moi ! Faites quelque chose ! » Olivia ouvre la bouche pour répliquer mais une chevelure rousse dans son champs de vision apparaît, l’attire comme une flamme hypnotise un papillon de nuit. D’abord, elle ne la reconnaît pas. Vient ensuite la surprise et un nom qui fuse dans son esprit. Esfir ? « Qu'est-ce que tu y connais, en la justice de notre peuple, humaine ? » Non, son amie n’aurait jamais utilisé de mots aussi durs. Pourtant ce regard, les traits de ce visage lui sont familiers. La Terrestre semble repartie dans ses grands discours de justice. Mais c’est vrai. Qu’est-ce qu’elle connaît réellement du Monde Obscurs et des Lois qui le dirigent ? Olivia relâche son frère, s’avance d’un pas, effleurant au passage le bras de son amant. Elle ne se laisse pas déconcentrée. « Tu n’as pas grandie dans notre monde, notre justice n’est pas la même que celle qui dirige les Terrestres. Si tu veux aider… », elle lance un regard vers la jolie rousse, « faites sortir Helen d’ici. Avant que les choses ne tournent vraiment mal. Allez chez nous. Au manoir Herondale. Nous pourrions la cacher pendant que la situation se calme et que le Conseil décide quoi faire. » Elle aperçoit l’expression paniquée sur le regard d’Alyeska. Sur ses lèvres se peignent des mots plein de vérité. « Guerre civile. » Olivia tente d’avoir l’air calme, tente de la rassurer d’un rien, d’un regard, d’un geste. Mais elle n’ose plus la toucher, comme elle l’aurait fait avec n’importe qui d’autre. « Pas encore. Pas si on peut l’éviter. »
✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.


avatar
Simple Membre
pseudo : saranghae
avatar : EN REFLEXION
copyrights : X
autre(s) compte(s) : Nope
x
âge : 23
métier : reflexion
localisation : x
affiliation : CHasseur - Blackwell
Pro-Accords
date d'inscription : 28/12/2015
mes messages : 28
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: INTRIGUE 1 : dancing on the edge   Dim 24 Jan - 17:57
Sian n'avait rien suivi de la situation. Elle était déjà arrivée en retard, comme à son habitude. Ses parents étaient partis en voyage, et elle était donc, la représentante Blackwell de la soirée, sa sœur cadette étant encore mineure. Elle avait donc cédé après une longue discussion comportant un sermon d'y aller. Elle n'avait cependant pas précisé quand, ou comment. Et elle avait débarqué avec une robe longue verte foncée, avec un dos échancré. Elle n'était pas particulièrement fan de ce genre de rassemblements pompeux, elle avait même tendance a les fuir généralement. Mais passons, elle était là. Après un court passage au buffet, pour récupérer un verre, saluer quelques personnes par ci par là, pour prouver qu'elle était bel et bien venue, elle s'était posée dans un coin, faisant rouler le pied de la coupe entre ses doigts. Elle se demandait bien a quoi ce bazar pouvait mener encore.  Elle savait que les tensions actuelles pouvaient mener a un débordement rapide si les conditions s'y prêtaient. Mais ce genre de considérations étaient celles de son père d'habitude, qui faisait toujours la politique. Elle regardait tout ces gens qui discutaient avec un sourire amusé. Comme si un buffet allait régler tout les problèmes, c'était une illusion. Elle avait bu son verre, se demandant si au final, après avoir salué la propriétaire des lieux et quelques autres personnalités, elle ne ferait pas mieux de filer à l'anglaise. C'est ce qu'elle s'apprêtait a faire, en se dirigeant vers la sortie quand les portes s'ouvrirent. Tellement focalisée sur sa tentative, qu'elle n'avait pas fait écouté ce qui se disait. Ni ce qui se passait. C'est quand elle percutait quelqu'un, qu'elle n'avait jamais vu, qu'elle reprit ses esprits. "What the.." Son juron s'écrasait dans sa gorge devant le silence religieux qui parcourait l'assemblée, puis qu'elle jetait un regard vers leur centre d'attention. Helen Fairchild avec un couteau dans la main. Un couteau avec du sang même. Et la situation allait s'envenimer. C'était presque a prévoir. Et elle n'aimait pas le tournant que ça prenait. Et c'est même ce qui se passait. D'ici qu'ils tentent d'intenter a la paix fragile, il n'y avait pas des miles. Elle soupirait, avant de marmonner "Evidemment, quand on a besoin d'eux...", elle sous entendait les chefs de famille. Ceux que tous écouteraient.  Et d'entendre parler d'un plan d'évasion dans une conversation à côté. Il fallait obligatoirement une distraction autre. Mais elle n'allait pas rentrer dans le jeu, elle n'était pas de celles qui rentraient vite dans ce genre de plans, même si mettre le bazar, généralement, ca lui parlait. Elle se contentait de fixer ses ongles, avant de dire d'un ton polaire à voix haute, aux quelques voix qu'elle entendait proches d'elle "Well. C'est ce qu'on appelle une soirée mouvementée... Mais je pense qu'on pourra se passer des descriptifs de race pour ce soir. A part rajouter de l'huile sur le feu, ça fera rien d'autre." A l'intention de la fille qui grognait depuis qu'elle prêtait attention à la situation. En même temps, elle se demandait ce qui pourrait faire assez de bazar pour désorienter tout le monde temporairement.


Oh, what a day, what a lovely day
High all the time, to keep you out of my mind ♦️ U.C ©️pathos.
avatar
SUFFER MEANS SURVIVE
pseudo : gwylim owain herondale
avatar : kate harrison
copyrights : moi même (av) + P!A (sign)
autre(s) compte(s) : mon chat
im a little bitch
âge : devinez
métier : emmerder l'enclave + rayer les démons de la terre
localisation : new york city
affiliation : derek + enclave + institut de nyc + downworldlers
Pro-Accords
date d'inscription : 01/11/2015
mes messages : 77
Voir le profil de l'utilisateur
http://mortalinstruments-rp.forumactif.org/t132-sexy-naughty-bitch http://gwylimowainherondale.tumblr.com
MessageSujet: Re: INTRIGUE 1 : dancing on the edge   Dim 24 Jan - 19:35
Les lèvres pincées, j’asquiescai. On dirait qu’elle avait peur et que soudain, elle avait une retenue que, après quelques minutes de connaissance seulement, je ne lui reconnaissais pas. J’insiprai lentement et tournai la tête vers Helen Fairchild, me demandant si je pouvais juste aller la chercher et courir avec elle en brandissant mon fouet mit comme un bracelet puis d’aller m’enfermer à double tour au Manoir Herondale, mais je doutais fortement que cela soit bien perçu. Puis Derek retenait mon poignet et je savais qu’il m’empêcherait de faire tout cela si je me décidais réellement à le faire.

- Alors on fait quoi? Dis-je en trépignant à demi.

Parce que je le ferais si elle me disait oui (la personne derrière le pc aussi mais elle savait pas si elle pouvait). Un peu trop témétaire, et beaucoup plus impulsive qu’autre chose, je ne me donnais jamais le temps de réfléchir à mes actions et me mettais ainsi en grand danger plus souvent quà mon tour. Je finis par croiser les bras et la questionner du regard, les cheveux trainant dans mon dos, me faisant frissonner, laissant ma peau couverte de chair de poule. Je sentais un regard posé sur moi et metournai discrètement, avisant le regard de Shay qui me fixait d’un air étrange, comme si elle voulait que l’on s’éclipse ensemble de cette fête tournant au cauchemar, profitant de la cacophonie pou ne pas trop être remarquées. Je rougis un peu et détournai le regard en moins de deux, donnant un coup de coude à Derek pour qu’il cesse de s’amuser de ma gêne soudaine.



together feels like heaven♦️ « Oh, there's so much I wanna say but I'm so scared to give away every little secret that I hide behind would you see me differently and would that be such a bad thing I wonder what it would be like If I told you » (c) P!A
avatar
I am the boss
pseudo : mysalys, nessaleth & blackthorns.
avatar : the masked.
copyrights : magnus effect. + tumblr.

âge : you won't ever know.
affiliation : kidding, right?
Pro-Accords
date d'inscription : 20/02/2015
mes messages : 181
Voir le profil de l'utilisateur
http://mortalinstruments-rp.forumactif.org
MessageSujet: Re: INTRIGUE 1 : dancing on the edge   Sam 30 Jan - 15:02

dancing on the edge
anyone can betray anyone
Parmi les invités du manoir Fairchild, le ton monte et certains en viennent aux mains ; un cri s’élève dans la foule, et en quelques secondes, un cercle s’est formé entre une sorcière à la peau argentée et un Chasseur d’Ombres plus grand que celle-ci, les deux se faisant face. Des étincelles d’argent volent encore des doigts de la sorcière, et la main du Nephilim s’est posée sur la dague qu’il porte à la ceinture. « Si vous tenez tant à prouver que la précieuse fille de votre Consul est innocente, expliquez les autres morts ! Vous avez beau dire que vous êtes désolés pour nos deuils, pour nos pertes, vous êtes censés être une des polices de notre monde, et jamais, pas une fois, vous avez donné une explication claire, sans formules de politesse pour faire passer la pilule. Je sais à qui ma loyauté va, et ce n’est sûrement pas avec l’Enclave. » Le dernier mot est craché, semblable à du venin, à la figure de l’homme qui lui fait face. La lumière d’un poignard séraphique éclaire son visage, juste avant que, comme le reste de l’assemblée, il ne se fige.

Les trois silhouettes encapuchonnées se fraient aisément un passage parmi les invités, qui s’écartent prudemment sur leur sillage. Même les Créatures Obscures connaissent assez bien le monde des Chasseurs d’Ombres pour reconnaître un trio de Frères Silencieux, leurs robes parcheminées brodées de runes traînant derrière eux, les capuchons rabaissés sur leurs visages, cachant à tous les cicatrices marquant leurs bouches et leurs joues. L’atmosphère de la pièce semble dégringoler d’une dizaine de degrés. Les envoyés de la Cité fendent la foule, s’arrêtant à quelques pas à peine d’Helen, le Frère de tête tournant la tête vers la Consul. Leurs voix résonnent dans la tête de tous, écho d’esprit. « Nous avons été convoqués. Les circonstances et les charges pesant contre elle, nous les savons. Qui que soient ses parents, nul n’échappe à la justice de l’Ange. » Et cette phrase, qui aurait sonné bidon dans la bouche d’un politicien, est irrévocable par les mots de l’esprit. « Créatures, vous ne faites pas confiance aux Chasseurs d’Ombres pour garder leurs accusés et prisonniers sous bonne garde. Soyez sans crainte. Helen Fairchild se rendra avec nous, maintenant, à la Cité Silencieuse, où elle attendra son jugement. Ainsi soit-il.» Elle se lève, la rouquine. Et, tremblante, vient se placer au milieu du triangle formé par les Frères, non sans un dernier regard vers sa famille et ses amis. Leur sortie s’effectue dans un silence de mort, et il faut attendre quelques secondes pour que les premiers murmures reprennent.

C’est la voix d’Arabella qui surmonte les échos. « Chasseurs, Créatures. » commence-t-elle d’une voix tremblante. On a du mal à voir comment elle tient encore en un seul morceau, ses mains tremblantes seules trahissant la crise intérieure qu’elle traverse. « Au nom des Accords, au nom de ce que nos ancêtres se sont battus pour établir… » Elle s’interrompt. Seraient-ce des larmes qui brillent dans ses yeux bleus ? « …que ceux qui sont prêts à intervenir, pour la paix du Monde Obscur, se manifestent. »


Citation :
HRP ; ceci est la fin de la première intrigue ! Vous pouvez toutefois continuer à poster pour exprimer la réaction de votre personnage. Et pour la suite ? On vous a prévu une petite mission spéciale, pour ceux qui sont motivés : former une équipe mélangeant Chasseurs d'Ombres et Créatures Obscures afin de chercher des preuves soit pour prouver l'innocence d'Helen Fairchild, soit au contraire, pour prouver son implication. L'objectif étant de trouver suffisamment d'éléments pour préparer le procès à venir d'Helen. Et ce, comme le dit si bien Arabella, pour maintenir la paix du Monde Obscur. Si ça vous intéresse, il suffit de le préciser sous spoiler dans votre post ou envoyer un mp à the watcher.



they can keep me out
'til i tear the walls, 'til i slave your hearts
avatar
Love will rain on me
pseudo : Jayce
avatar : Max Irons
copyrights : Me & tumblr
autre(s) compte(s) : Caleb G. Cipriano

âge : 24 ans
métier : Enseigne le maniement des armes et des techniques de combat.
localisation : New York ou Idris
affiliation : Sa famille, sa fille, sa sœur.
Pro-Accords
date d'inscription : 27/10/2015
mes messages : 105
Voir le profil de l'utilisateur
http://mortalinstruments-rp.forumactif.org/t108-mason-nothing-satisfies-me-but-your-soul-delai-08-11 http://mortalinstruments-rp.forumactif.org/t142-mason-uc http://mortalinstruments-rp.forumactif.org/t223-mason-un-defis-meme-pas-peur http://madebyjayce.livejournal.com/
MessageSujet: Re: INTRIGUE 1 : dancing on the edge   Dim 31 Jan - 22:16
    Au moment où Aslynn ouvrit la bouche le monde de Mason tomba quelques peu en disgrâce. Ne pouvait-elle pas tout simplement tourner sept fois sa langue dans sa bouche avant de parler ?  Pour l'avoir en tant qu'élève il savait pertinemment que ce n'était pas l'un de ses points forts, alors pourquoi avait-il cru que ce soir les choses seraient différentes.  Mais Mason ne répondit rien, après tout à quoi bon Aslynn finissait toujours par sortir ce qui lui trottait dans la tête, d'une manière ou d'une autre. Il se contenta de regarder les filles se crêper le chignon d'un air hautement blasé, non mais franchement était – ce vraiment le moment pour cela ? Il voulut les interrompre, mais décida finalement de s'abstenir. A quoi bon ? Il aurait sans doute empiré les choses en leur demandant de la fermer.  Il se contenta de balayer une énième fois la salle du regard avec une plus grande appréhension cette fois. Si certaines personnes avaient commencé à quitter les lieux d'autres n'étaient pas prêtes à lâcher l'affaire, d'autre encore en était déjà à se battre ou plutôt à se poser sans ménagement.  Portant la main à sa ceinture, Mason en saisi un poignard séraphique au manche gravé des initiales de la famille Herondale. Un cadeau de son père pour son quinzième anniversaire.

    « Tu n'as pas grandie dans notre monde, notre justice n'est pas la même que celle qui dirige les Terrestres. Si tu veux aider… faites sortir Helen d'ici. Avant que les choses ne tournent vraiment mal. Allez chez nous. Au manoir Herondale. Nous pourrions la cacher pendant que la situation se calme et que le Conseil décide quoi faire. » Il tourna le regard vers sa sœur, ce n'était pas une mauvaise idée en soit, mais ramener Helen Fairchild sous le même toit ou dormais sa petite fille cela était hors de question pour lui. Mais il n'eut pas vraiment le temps de pouvoir donner son avis.

    Dans l'assistance, une voix supplémentaire couvre les autres ; « Si vous tenez tant à prouver que la précieuse fille de votre Consul est innocente, expliquez les autres morts ! Vous avez beau dire que vous êtes désolés pour nos deuils, pour nos pertes, vous êtes censés être une des polices de notre monde, et jamais, pas une fois, vous avez donné une explication claire, sans formules de politesse pour faire passer la pilule. Je sais à qui ma loyauté va, et ce n'est sûrement pas avec l'Enclave. » Il déverse ses paroles de  haine sur les nephilims aux alentours, il a tort, l'enclave ne sait simplement pas comment gérer ses morts soudaines. Des chasseurs d'ombres ne sont même pas revenus de leurs missions de recherche, mais trop peu de créatures obscures sont aux courants des missions secrètes de l'enclave.

    Soudain l'assemblée n'esquive plus aucun mouvement, trois hautes silhouettes apparaissent, glaçantes par leurs silences contrastant avec leur apparence imposante.  C'est sans doute les troisième fois de sa vie que Mason voit les silhouettes encapuchonné des frères, la dernière c'était pour la naissance de sa fille. Il déteste entendre leurs voix dans sa tête, cela lui donne l'impression d'être fou. Il crispe son point, une voix raisonne alors. . « Nous avons été convoqués. Les circonstances et les charges pesant contre elle, nous les savons. Qui que soient ses parents, nul n'échappe à la justice de l'Ange. » La loi est dure mais c'est la loi, se répète mentalement Mason.  « Créatures, vous ne faites pas confiance aux Chasseurs d'Ombres pour garder leurs accusés et prisonniers sous bonne garde. Soyez sans crainte. Helen Fairchild se rendra avec nous, maintenant, à la Cité Silencieuse, où elle attendra son jugement. Ainsi soit-il.»  Un jugement ? Alors, elle serait réellement arrêtée. Mason voulu s'interposer pour les empêcher de l'emmener  mais une main vint se poser sur son épaule pour l'en empêcher. Il reconnu sans tourner le regard la main frêle, mais sûre de sa parabatai. Enfin parmi nous, pensât- il. Il se contenta de serait le point de plus belle, baisant son regard sur le sol de marbre. Il cherchait déjà une idée, une piste par laquelle commencer son enquête. Il devait trouver un moyen d'innocenter la jeune Faichild, après tout elle faisait partie de ses amies elle aussi.

    « Chasseurs, Créatures. » commença la voix tremblante d'Arabella. « Au nom des Accords, au nom de ce que nos ancêtres se sont battus pour établir… » Elle s'interrompit un instant, luttant sans doute pour retenir des larmes… En vint. « …que ceux qui sont prêts à intervenir, pour la paix du Monde Obscur, se manifestent. » Le point toujours fermement serré  de Mason se leva avec conviction, défiant quiconque de lui en faire le reproche. « Tu peux compter sur moi Arabella, ta fille est innocente ! Et je le prouverai. »



I'M FADED

You were the shadow to my light. Did you feel us ? Another start, you fade away. Where are you now ? Was it all in my fantasy ? ©️ signature by anaëlle.

 
avatar
Silence is a scary sound
pseudo : Nessaleth
avatar : amber heard
copyrights : nessaleth (avatar)
autre(s) compte(s) : la louve mina lee

âge : 24 y.o
métier : professeur de tir à l'arc à l'académie
localisation : entre idris et new-york
affiliation : les herondale. sa famille, son sang.
Pro-Accords
date d'inscription : 04/04/2015
mes messages : 341
Voir le profil de l'utilisateur
http://mortalinstruments-rp.forumactif.org/t97-liv-monsters http://mortalinstruments-rp.forumactif.org/t114-liv-fight-fight-fight http://mortalinstruments-rp.forumactif.org/t218-liv-let-s-play
MessageSujet: Re: INTRIGUE 1 : dancing on the edge   Sam 6 Fév - 11:46
dancing on the edge

LIV & ALL

« Alors on fait quoi ? » Elle lisait l’impatience sur le visage de l’adolescente. En d’autres circonstances, Olivia s’en serait amusé. Mais pas aujourd’hui. Pas maintenant. Elle hausse légèrement les épaules. Etait-ce réellement à elle de prendre une telle décision ? Après tant d’années sans qu’elle ne soit prise au sérieux par l’Enclave, voilà qu’elle était entourée de personne prêtes à l’écouter. « A part faire sortir Helen d’ici et faire en sorte que les Nephilim et les Créatures Obscures ne s’étripent pas dans la prochaine demi-heure, je crois qu’on ne pourra pas faire grand-chose. » Un courant d’air dans son dos la fit frissonner. Elle comprit aux regards qui l’entouraient que les grandes portes de la salle de bal s’étaient une nouvelle fois ouvertes. Elle se retourna et découvrit une vision qui la stupéfia. Trois Frères Silencieux s’avançaient dans la foule, directement vers la jeune Fairchild. Ils frôlèrent son groupe, lui donnant ainsi tout le temps d’observer de plus près ces mystérieux Chasseurs d’Ombres. « Nous avons été convoqués. Les circonstances et les charges pesant contre elle, nous les savons. Qui que soient ses parents, nul n’échappe à la justice de l’Ange. Créatures, vous ne faites pas confiance aux Chasseurs d’Ombres pour garder leurs accusés et prisonniers sous bonne garde. Soyez sans crainte. Helen Fairchild se rendra avec nous, maintenant, à la Cité Silencieuse, où elle attendra son jugement. Ainsi soit-il.» Helen obéit sans un mot et suit les Frères Silencieux jusqu’à la sortie. La scène n’a duré qu’une poignée de minutes, ne laissant à personne l’occasion de réagir. Puis, les murmures s’élèvent. Olivia lance un regard inquiet à son frère. Elle le connaît si bien. Elle sait qu’il ne va pas pouvoir rester sans agir. Les regards se tournent vers la Consul qui prend la parole. De si loin, Liv tente de décrypter les mots qui se forment sur ses lèvres. « Chasseurs, Créatures. » commence-t-elle d’une voix tremblante. On a du mal à voir comment elle tient encore en un seul morceau, ses mains tremblantes seules trahissant la crise intérieure qu’elle traverse. « Au nom des Accords, au nom de ce que nos ancêtres se sont battus pour établir… que ceux qui sont prêts à intervenir, pour la paix du Monde Obscur, se manifestent. » La Consul serait-elle prête à rejeter la Loi pour sauver sa fille ? Avec effroi, Liv voit son jumeau lever le bras, se portant volontaire. Ne pouvait-il pas s’empêcher de jouer au héros, pour une fois ? « Tu peux compter sur moi Arabella, ta fille est innocente ! Et je le prouverai. » Quelque chose ne tourne pas rond au sein de l’Enclave, faisant douter la jeune Herondale. Se pouvait-il réellement qu’Helen soit coupable de meurtre ? Elle secoue la tête et recule d’un pas. Elle ne se mêlera pas de cette histoire. C’est aux Frères Silencieux d’agir. L’Épée révélera la vérité, pas besoin de se mettre l’Enclave ou les Créatures Obscures à dos. Elle regarde autour d’elle. Elle lit la colère, l’incompréhension sur les visages. Le choix d’Arabella n’est pas le bon. Elle lance un regard à son frère, comme pour s’excuser. Puis, elle se tourne vers Alyeska. « Tu es la bienvenue au manoir Herondale, si tu as besoin de parler. » Enfin, elle lance un regard à Lawrence et lui adresse un signe de tête discret. Il sait très bien où la trouver ainsi que comment la joindre. Ses affaires réglées, elle prend la direction de la sortie.
✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.


Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: INTRIGUE 1 : dancing on the edge   
 Sujets similaires
-
» Résumé de l'intrigue
» Agnar.d.Edge[terminer]
» Kane, Dolph Ziggler & Randy Orton VS Edge, Justin Gabriel & Chris Jericho
» INTRIGUE #1 ☠ halloween party
» ♣ intrigue oo5.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-