avatar
I am the boss
pseudo : mysalys, nessaleth & blackthorns.
avatar : the masked.
copyrights : magnus effect. + tumblr.

âge : you won't ever know.
affiliation : kidding, right?
Pro-Accords
date d'inscription : 20/02/2015
mes messages : 181
Voir le profil de l'utilisateur
http://mortalinstruments-rp.forumactif.org
MessageSujet: LES VAMPIRES   Sam 22 Aoû - 18:38

The vampires
sons and daughters of the night

Les vampires sont des Créatures Obscures également connues sous le nom d’Enfants de la Nuit. Ils sont considérés comme étant des « non-morts » : ils ne sont pas vivants mais ils ne sont pas totalement morts, seulement animés par l’énergie démoniaque qui imprègne leur corps suite à leur transformation. En effet, le vampirisme est une maladie démoniaque dont on ne peut être soigné. Et comme les sorciers, les vampires sont stériles, ne pouvant connaître une forme de procréation que via la transformation.

Le premier vampire a vu le jour en 1444 av. J.-C. Selon des écrits gardés par les Nephilim, Vlad III (aussi appelé Vlad L’empaleur dont s’inspire la légende de Dracula) convoqua le démon Hécate lors d’un sacrifice massif : Vlad III forma un cercle de prisonniers de guerre qu’il empala sur d’immenses pieux de bois. Hécate accepta de transformer Vlad III en vampire ainsi qu’une grande partie de sa cour. Ils sont appelés les vampires Originels.

Apparence
Les vampires ont des similarités physiques : minces, des cernes bleus ou violets sous les yeux, très pâles, comme affaiblis par une maladie ou de la malnutrition. Mais ils gardent leur apparence humaine de base : s’il était blond lorsqu’il était humain, le vampire restera blond après sa transformation. Pourtant, rares sont les vampires enrobés. En effet, la transformation leur fait perdre du poids très vite, puisqu’ils ne peuvent plus se nourrir que de sang, très faible en apport calorique.

Nutrition
Les vampires ne se nourrissent exclusivement que de sang (humain ou animal, peu importe, bien que le sang humain leur donne plus de force). Ils ne peuvent pas digérer la nourriture humaine, qui risque donc de les rendre extrêmement malade s’ils s’entêtent à en ingurgiter. De plus, l’alcool ainsi que la drogue n’ont aucun effet sur eux, sauf s’ils boivent le sang d’un humain soûl ou sous l’emprise de la drogue. Le sang mort (qui provient d’un cadavre) est un poison pour les vampires : ils vomissent, ont des nausées et finissent par mourir au bout de quelques heures. Il n’existe pas d’antidote, toutefois, la mort du vampire n’est pas obligatoire : cela dépend de la quantité de sang mort ingurgité.

Particularités
En parlant de sang, il faut savoir que celui des vampires est rouge comme celui des humains mais il a tendance à… briller. Non, pas comme Edward dans Twilight ! Disons juste qu’il paraît bien plus attirant et surnaturel que le sang des humains.

D’autres particularités viennent s’ajouter, permettant de différencier un vampire d’un humain :
- Les vampires pleurent du sang ;
- Ils ne respirent pas (même s’ils peuvent inhaler de l’oxygène, pour sentir une odeur par exemple) ;
- Leur cœur ne bat plus ;
- Leur peau est aussi froide que celle d’un cadavre ;
- Leurs canines sont rétractables afin de pouvoir passer inaperçus parmi les humains ;
- Les chasser est difficile car les sorts permettant de suivre un individu ne fonctionnent pas sur eux.
- Ils ne peuvent pas entrer dans un lieu sacré puisqu’ils sont considérés comme étant maudis. C’est pourquoi un petit bâtiment a été créé dans l’enceinte de chaque Institut, à l’écart du bâtiment principal (qui lui, est bénis par la volonté de l’Ange Raziel) afin de pouvoir accueillir des vampires lors de réunions importantes.


morsure et transformation
Les vampires étant stériles, leur seule façon de se reproduire est de transformer un humain (nephilim ou non). Contrairement aux légendes urbaines, la morsure ne suffit pas à vous transformer : il existe tout un rituel, une marche à suivre pour permettre la transformation. La première étape est de vider l’humain de son sang. Le vampire doit ensuite lui faire boire son propre sang, avant qu’il ne pousse son dernier soupir. Après sa mort, l’humain doit être enterré à même le sol (pas de cercueil, pas de linceul). C’est à travers la terre que la transformation va s'opérer et que la victime va se ranimer. Une fois sous terre, le vampire nouveau-né devra se déterrer lui-même. Tous n'y arrivent pas : c'est un moyen pour le créateur de juger sa force, auquel cas la victime sera pour toujours coincée entre l'état de vampire et d'humain, mort sans l'être entièrement. Il devra ensuite se nourrir d'une grande quantité de sang, le créateur veillant généralement à apporter une quantité de sang suffisante.

Créer un nouveau vampire n’est pas un acte anodin et sans conséquence puisqu’une connexion se créer entre le créateur et sa descendance. Ce lien se manifeste notamment lors de la mort du créateur puisque le vampire ressentira alors une douleur sourde, sentant clairement le lien se rompre. De plus, lorsqu’un vampire en crée un autre, il s’engage à prendre soin de son ‘’enfant’’ mais il en est également responsable : il doit lui apprendre les règles, les lois de la communauté vampirique mais aussi celles des Chasseurs d’Ombres.

Ainsi, la morsure des vampires ne suffit pas à transformer un humain. Toutefois, la salive des vampires possède une particularité : elle transfert dans le sang de la victime une sorte de toxine qui agit comme une drogue. L’humain devient docile et prend presque du plaisir à se faire mordre. Toutefois, ils ne peuvent pas devenir dépendants de la toxine.


pouvoirs et faiblesses
La première chose à prendre en compte lorsqu'un vampire nait est son immortalité. N'étant plus vivants, ils ne peuvent pas vieillir. Ainsi, un Terrestre transformé à quinze ans gardera toute sa vie l'apparence d'un adolescent de quinze ans. Mais immortalité ne rime pas avec invulnérabilité.

Il existe plusieurs moyens de tuer ou de blesser un vampire : lui planter un pieu dans le cœur, le décapiter ou encore le faire entrer en contact avec le soleil ou le feu sont les meilleures façons de tuer un vampire. Ainsi, un vampire ne peut pas vivre en plein jour. Les plus vieux peuvent sortir en journée s’ils sont entièrement couverts par un tissu très épais. L’eau bénite, l’argent et les symboles religieux permettent également de repousser un vampire. Toutefois, une croix chrétienne sera plus efficace sur un vampire ayant été autrefois chrétien et fonctionnera moins bien sur un vampire ayant été juif, par exemple.

Il n’y a pas que l’apparence qui change lors de la transformation. Celle-ci leur donne une force et une endurance plus importante que celle des humains. Plus un vampire est vieux, plus il est puissant. Il arrive qu’un ancien vampire transfert son sang à un vampire plus récent afin de lui transmettre une partie de sa force. Toutefois, cette situation n’arrive pas tous les jours.

Le pouvoir le plus intéressant pour un vampire se nomme encanto : il permet à un vampire de contrôler, d’hypnotiser un Terrestre (les Chasseurs d’Ombres étant pour la plupart du temps, protégés par leurs Marques). En croisant le regard d’un humain, le vampire peut le convaincre de faire n’importe quoi pour lui. Toutefois, ce pouvoir ne s’apprend et ne se maîtrise qu’avec le temps : la plupart des vampires n’arrive à maîtriser l’encanto que vers l’âge de 80 ans. En plus de ce pouvoir d’hypnose, les vampires sont nyctalopes : ils peuvent voir dans le noir comme s’il faisait jour. Ils ont une ouïe, un odorat et une vue beaucoup plus développée qu’un Terrestre, ils sont également plus forts et plus rapides.


lois et clans
Les vampire doivent suivre une hiérarchie très stricte. Trois choix s’offrent à un vampire : intégrer un clan, en créer un ou être un solitaire. Toutefois, ce dernier choix se révèle dangereux : un vampire seul sera toujours moins puissant et plus en danger qu’en appartenant à un clan (même si le vampire est très vieux).

Les clans sont comme des familles mais fonctionnent aussi comme une armée. Les vampires doivent loyauté et obéissance à leur chef, en retour, celui-ci leur doit sa protection. Chaque clan possède son propre territoire : cela peut aller d’une simple maison, d’un quartier ou même d’une ville. Pour exemple, le plus grand clan connu des Etats-Unis se situe à New-York et possède toute la ville. Ainsi, les serments de sang sont inviolables. Lorsqu’un vampire intègre un clan, il est sous la responsabilité du chef de clan : il doit respecter des règles (celles de la communauté vampirique mais également celles de l’Enclave).

Les clans existent pour plusieurs raisons : permettent aux plus faibles de trouver une protection, s’unir lors d’une guerre de clans ou un autre conflit externe (dernier exemple en date : la guerre qui a réunis les vampires du monde entier contre les Chasseurs d’Ombres il y a plusieurs centaines d’années). De plus, les clans créent des réseaux permettant de trouver de la nourriture plus facilement : intégrer un clan, c’est être sûr de pouvoir toujours se nourrir.

Il n’existe qu’une seule loi suprême : ne pas tuer un autre vampire. Si un vampire en tue un autre, il sera automatiquement exécuté sans procès. Une seule raison est valable pour assassiner un congénère : qu’il soit chef de clan. En effet, le seul moyen d’accéder au statut de chef de clan – autre celui de créer son propre clan – est d’engager un duel officiel contre le chef et de le tuer. C’est pourquoi, lorsqu’un chef de clan est gravement blessé en dehors d’un duel, il désigne son successeur qui doit lui planter un pieu dans le cœur lors d’une cérémonie officielle réunissant au minimum plus de la moitié du clan. Ce système fonctionne également chez les loups-garous qui se battent à mort pour désigner l’alpha. La transformation d’un Chasseur d’Ombres n’est pas interdite par les Accords mais elle est fortement réprimandée surtout si le Nephilim ne l’a pas choisi. Il s’agit d’ailleurs d’une blague chez les vampires puisque le Nephilim transformé sera généralement rejeté par la communauté.

La rivalité entre les loups-garous et les vampires est connue de tous. Il a été expliqué qu’elle provenait directement des origines des deux races. En effet, les deux démons ayant créés les deux races étaient ennemies. Une rivalité qu’ils ont transmise à travers les maladies démoniaques qui permet la transformation d’un vampire ou d’un loup.  




they can keep me out
'til i tear the walls, 'til i slave your hearts
 Sujets similaires
-
» Le Cercle Bilderberg ou le bal des vampires ?
» 2- Les vampires pour les nuls
» Vampires & Défis
» Les Vampires
» La chasse aux vampires ! [Livre 1 - Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-