avatar
Simple Membre
pseudo : spf
avatar : scodelario
copyrights : applestorm
autre(s) compte(s) : aucun

âge : vingt-cinq ans
métier : la vendeuse de bouquin que tout le monde ignore le jour, brave les dangers la nuit sur sa moto d'occasion en délivrant leur dose aux addicts de manhattan.
localisation : entre le queens et manhattan à new-york.
affiliation : elle-même.
Neutre
date d'inscription : 14/01/2016
mes messages : 25
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: little white lies † ada   Ven 15 Jan - 0:24

Ada Carmina Brentwood
headin' straight for your heart like a bullet in the dark
Nom : brentwood, commun au possible, passe-partout, la famille qui le porte est tout aussi ordinaire. mais ce patronyme n'a au fond jamais vraiment été le sien, il a été volé à un père qui n'est pas son géniteur. Prénom(s) : 'carmina' était son nom de naissance, son premier prénom à travers lequel les origines colombiennes de sa mère se sont faites discrètes, mais présentes. néanmoins en quittant le foyer elle a décidé de rompre avec son passé et d'employer son deuxième prénom 'ada'. Age : ses traits juvéniles semblent coincés entre l'adolescence et le monde adulte, elle a vingt-cinq ans exactement, un âge que son corps ne quittera jamais. Date et lieu de naissance : elle est venue au monde le 20 mai 1990 ans à new haven dans le connecticut. Race : fille de Lilith. Affiliation: elle n'a d'allégeance qu'envers elle-même et son demi-frère Marius, elle ne sait même pas qu'une alternative est possible. Statut matrimonial : célibataire, véritable aimant à ennuis, elle évite les relations depuis que la dernière fois que son cœur a battu pour un autre les choses se sont tragiquement terminées. Profession : libraire de jour pour une petite enseigne dans le queens, de nuit elle est coursière pour un dealer à manhattan. Armement / pouvoirs: sorcière qui a découvert sa nature relativement tard elle possède les pouvoirs communs aux enfants de Lilith, qu'elle n'utilise encore que peu, faute de savoir le faire proprement. pour compenser elle ne sort pas sans une dague et s'est depuis peu procuré un revolver dont les quelques balles qu'elle détient sont en argent pur.  Traits de caractère : impulsive, revêche, intègre, loyale, égoïste, brave, juste, indépendante, confiante, érudite, souriante, joueuse, adroite, téméraire, impatiente, casse-cou, lunatique, isolée, sensible, cynique, paresseuse, hypocrite, susceptible, déterminée, solide, fêtarde. Avatar : kaya scodelario.

       
➵ Quelle est votre place au sein du monde obscur ? Elle n'a pas vraiment de place Ada, elle ignore pratiquement tout du monde obscur. Elle se sait sorcière et elle a conscience que d'autres être non-humains parcourent la terre - les loups-garous tout particulièrement -, mais c'est à peu près tout. Sa place, elle est au côté de Marius, le seul autre sorcier quel connait, fils du même démon qu'elle, le peu qu'elle sait c'est lui qui le lui a appris et elle le suivrait jusqu'au bout des Enfers. Et c'est dommage car elle rêve de trouver un endroit où elle peut se sentir chez elle, où elle ne se sent pas exclue. Elle serait ravie de découvrir qu'ils sont nombreux les enfants de Lilith, qu'ils ont même un sanctuaire qu'elle pourrait visiter, mais ça Marius ne veut pas le lui dire.

       ➵ En êtes-vous heureux ou au contraire, rejetez-vous cette appartenance qui vous a peut-être été imposée ? Elle n'a pas choisi de naître ainsi, elle aurait été heureuse de ne jamais découvrir que celui qui l'a élevée n'était pas son père et qu'elle n'était pas humaine. Pourtant, il serait inutile de rejeter une nature qu'elle ne peut pas changer, aussi elle tente de vivre avec du mieux qu'elle le peut.

       ➵ Que pensez-vous des tensions actuelles ? La potentielle guerre ne la concerne pas puisqu'elle ne se sent pas partie intégrante du monde des ombres, elle ignore tout des Accords et des tensions actuelles, alors forcément elle n'en pense rien.

       ➵ De quel côté vous rangeriez vous ? Pour ou contre la guerre ?  Si on la forçait à émettre une opinion elle la calerait certainement sur celle de son demi-frère qui lui, c'est certain, choisirait la voie de la guerre. Pourtant aussi belliqueuse qu'elle sache parfois l'être, correctement informée Ada prêcherait certainement en faveur des Accords.
       

       
behind the character

       
Pseudo/prénom : écrire ici. Age : 21. Pays/région : france. Disponibilités : quasi-quotidienne. Où as-tu connu COG ? : un partenariat il me semble. Mot de passe : validé par mason Une dernière déclaration d'amour (oupas) ? : j'ai lu les livres en anglais donc je suis pas encore super à l'aise avec les noms en français mais je vais m'y faire  hihi .

       
avatar
Simple Membre
pseudo : spf
avatar : scodelario
copyrights : applestorm
autre(s) compte(s) : aucun

âge : vingt-cinq ans
métier : la vendeuse de bouquin que tout le monde ignore le jour, brave les dangers la nuit sur sa moto d'occasion en délivrant leur dose aux addicts de manhattan.
localisation : entre le queens et manhattan à new-york.
affiliation : elle-même.
Neutre
date d'inscription : 14/01/2016
mes messages : 25
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: little white lies † ada   Ven 15 Jan - 0:25

All the stories are true

       

+ poisoned youth +
Le poing de l’adolescente s’écrase contre la table avec une violence qu’elle ne contrôle pas. « Non mais j'te dis c'est moche la vie. » lance-t-elle s’adressant à tout le monde et à personne, visiblement inconsciente que ça doit être la cinquième fois de la soirée qu’elle répète la même rengaine. Et pour la cinquième fois personne n’y prête grande attention. Ça t’arrache un léger sourire pourtant et tu prends ça comme un signe que tu dois finir son verre pour elle. Tu t’arraches au canapé auquel tu étais comme soudée depuis le début de la soirée, entre deux adolescents. L’un d’eux t’attrape le bras pour te retenir, mais semble soudain fasciné par la texture de ta peau. « T’es super douce Carmina-mia. » son ami rigole, moqueur, mais caresse à son tour le dos de ta main, frottant sa joue tout contre ton bras. « Waaa t’as raison. » Avec une petite grimace tu te défais de leur poigne un peu lâche. Douce comme de la soie on te l'a déjà fait remarqué, même parfaitement sobre. Un compliment sans doute, mais qui t'as toujours mis mal à l'aise, peut-être parce que peu importe le manque d'hydratation, peu importe les éraflures, au toucher ta peau reste aussi lisse, aussi soyeuse que le plus fin des tissus. « Je sais pas si on a fumé la même chose les gars. » lances-tu faussement rieuse avant de t’éloigner pour rejoindre Dolores et l’empêcher de boire plus. Son élan d’énergie semble reparti aussi brusquement qu’il est intervenu et tu la rejoins alors qu'elle est déjà avachie sur la table le menton dans le creux du coude. « Il est temps d’rentrer Dolls viens. » Elle réagit à peine et tu te retournes vers les deux jeunes hommes. « Eh Vince, Gus, ça vous dit d’m’aider ? » L’un d’eux réagit suffisamment rapidement et vient passer un bras de ta meilleure amie sur son épaule. « Est-ce que ça veut dire qu’on est invités chez toi Carmina ? » Tu hausses les épaules, tes parents ne sont pas là pour le week-end, ils pourraient passer chez toi. T’aurais presque pu organiser quelque chose d’ailleurs, mais t’es un peu trop responsable malgré les apparences, tu préfèrerais largement qu’on détruise la maisonnette d’une autre famille que la tienne. Si tes parents t’ont toujours laissé faire à peu près tout ce que tu veux c’est bien parce que t’as jamais été une gosse à problème. Du moins pas à problèmes apparents. Tes notes se portent bien, ton comportement en classe aussi. C’est ailleurs, quand t'es de sortie, qu’il y a lieu de se poser des questions, autant sur tes fréquentations que sur tes tendances à violer les règles. « La vie est vraiment une pourriture. » Tu étouffes un petit rire et tapotes gentiment l’épaule de ton amie qui vient de se faire larguer. « Mais oui, mais oui Lola.. »

Rouge, le monde est rouge. Les flammes lèchent les lattes du parquet à tes pieds et tu restes figée. Elles sont sorties de nul part, tu ne comprends pas. Ta peau d'albâtre se fait brûlante, mais tu es trop confuse et choquée pour penser à essuyer la sueur sur ton front, tu n’oses même pas faire un pas vers la sortie. Tu ne sais pas comment tout ça est arrivé. Ça n’avait commencé que par un jeu. Tes amis étaient venue chez toi finalement et vous aviez entamé une partie de poker. Et puis Vince avait voulu s’allumer un joint et Gus avait voulu faire le malin avec les allumettes. Sans que tu ne saches exactement comment le jeu innocent s’était transformé en jeu de "celui-qui pourrait tenir le plus longtemps une carte en feu entre les doigts". « CARMINA CARMINA » Les cris semblent soudain te réveiller et tu regardes tout autour de toi. Tu n’as plus que quelques instants pour t’enfuir avant que le cercle de feu ne se referme autour de toi. Tu cours vers les voix qui te mènent heureusement à l’extérieur. T’as gagné le jeu. La carte s’est complètement consumée dans ta main, mais tes doigts n’ont pas pris feu, non, au lieu de ça les flammes se sont propagées autour de vous. « Qu’est-ce qu’il s’est passé ? » te demande le chef de la brigade de pompier en arrivant sur les lieux. Tu hausses les épaules. Comme les autres tu prétends ne rien savoir, tu prétends avoir eu l’esprit trop embrouillé pour réaliser la porté de tes actes. On te demande le numéro de tes parents et tu le donnes, mais tu n’arrives même pas à être inquiète à ce sujet. La seule chose à laquelle tu peux penser c’est à ces étincelles bleus que tu as cru voir s’échapper de tes doigts avant que l’incendie ne démarre. Lola t’invite à dormir chez elle et si devant les autorités tu acceptes, tu refuses et inventes une excuse  dès qu'ils ont le dos tourné. Tu fais un tour du pâté de maison pour éviter qu’on se pose des questions, mais dès que tout le monde est parti tu reviens sur les lieux. Avec soulagement tu constates que seule la cuisine est vraiment endommagée, le hall d’entrée et le couloir eux n’ont pas été trop amochés. Tu t’installes sur les escaliers, la tête enfoncée dans le creux de tes mains refoulant avec peine l’envie de t’asséner une gifle. Quelques secondes plus tard pourtant tu t’endors, épuisée.

C’est en sursaut que tu es réveillée par le grincement du parquet. Tu te frottes les yeux machinalement et te lèves brusquement manquant de glisser des marches sur lesquelles tu t'étais si peu confortablement installée. Devant toi, un jeune homme que tu n’as jamais vu te lance un regard amusé. « Carmina, c’est ça ? Ça fait un moment que je te cherche… » Tu veux reculer d’un pas mais ton talon rencontre la marche supérieur et tu retiens un juron. « Vous êtes qui vous ? » Ça te fait bizarre de vouvoyer quelqu’un qui n’a pas l’air beaucoup plus âgé que toi, pourtant c’est instinctif: quelque chose se dégage de lui qui te donne l’impression qu’il n’est pas exactement ce qu’il a l’air d’être. Peut-être que c’est… tu plisses les yeux plongeant ton regard dans le sien. Ses orbes d’un bleu métallique ne semblent presque pas humaines et pour cause, pas une once de blanc ne s’y trouve, juste une pupille noire comme la nuit et le bleu-gris de l’acier. « Qu'est-ce que vous foutez chez moi ? » tu devines aux rayons du soleil qui éclairent le hall d'entrée que tes parents ne tarderont pas à rentrer et tu n'as pas hâte de les confronter et leur expliquer l'inexplicable. « Pardon, où sont mes manières ? Moi c’est Marius, fils de Marax… comme toi. » Et toutes ses quenottes d’un blanc immaculé se dévoilent dans son sourire.

+ into darkness +
« Marius ! Marius je crois qu’ils m’ont retrouvée ! » fais-tu paniquée rentrant en courant dans la maison que Marius a décrété comme étant la sienne en arrivant à New-York avec toi. Tu n’as jamais su à qui elle appartenait, n’as jamais su qu’une famille habitait ici avant vous, famille qui avait disparu de façon inexpliquée juste avant votre emménagement. Tu ne questionnes que rarement les informations que Marius te donne et puis, tu le sais vieux, cette maison peut très bien lui appartenir depuis un siècle pour autant que tu le saches. « Calm down. » te fait-il visiblement peu inquiet. Il sait de qui tu parles pourtant, il sait que tu fais référence aux loups-garous que tu as su énerver malgré toi. Ils t’auront suivi depuis Washington où, pour rendre service à Marius, tu leur as volé un objet précieux dont tu n’as jamais compris exactement l’usage. Tu ne savais pas que c’était des loups à l’époque, tu ne savais même pas que ça existait. Tu croyais que ça n'était qu'un petit gang comme un autre, que ta tâche était relativement simple pour une jeune femme aux doigts de fées comme toi. En revenant chez Marius, l’objet en main, t’avais failli ne pas le lui donner. Tu avais hurlé au scandale en exhibant les marques de griffures que les lycanthropes t’avaient laissé. C’était de justesse que t’avais réussi à t’enfuir ce jour-là et ce, simplement parce que tes pouvoirs avaient semble-t-il étaient réveillé par la peur et la panique. Ton demi-frère t’avais juré qu’il ne savait pas que c’était des loups cependant et t’avais fini par y croire. Seulement désormais tu étais en fuite constante et si en arrivant à New-York t’avait pu croire que mener une vie tranquille était possible, tu t’étais trompée. « On va bouger c’est tout, qu’est-ce que tu dis de la Californie ? » ajouta-t-il finalement après avoir ingurgité une boisson à la couleur brune peu ragoûtante. Une potion certainement. « La Californie ? Attends, Marius, on peut pas partir… ils ont…ils ont pris Caleb ! » un sanglot t’empêcha presque de prononcer correctement le nom de ton petit-ami. C’était comme ça que t’avais su qu’ils t’avaient retrouvés. Sans nouvelle de Caleb depuis quelques heures t’étais partie chez lui au beau milieu de la nuit vérifier que tout allait bien. T’as pas trouvé son cadavre, en revanche t’as trouvé du sang et des marques de griffes. T’as trouvé les corps de ses parents surtout et tu as immédiatement su ce que ça voulait dire: même si tu le retrouves il te pardonnerait jamais. Parce que tout ça, c'est de ta faute. « Ils l’ont pris ? » Marius hausse un sourcil peu convaincu. Tu lui expliques ce que tu as vu et il semble réfléchir intensément. Il secoue finalement la tête et tu lèves vers lui des yeux pleins d’espoir. Tu n’as jamais été une suiveuse, au contraire, tu as toujours été indépendante, complètement autonome. Sauf que tu n’as aussi jamais rien compris à ta condition, à ces pouvoirs dont tu disposes étrangement. Et Marius est la seule personne à te comprendre, il est la seule personne à pouvoir t’aider à gérer ta propre nature. Alors lui tu l’écoutes, tu ne suis pas d’ordre, pas exactement, mais tu lui voues une confiance un peu trop aveugle. Et surtout, tu le suis partout. « S'ils l'ont pris c'est soit qu'il est déjà mort, soit qu'ils vont le questionner pour te retrouver, écoute le mieux c'est de partir maintenant. » explique-t-il finalement. Et avant que tu ne puisses le contredire, ou afficher un quelconque désespoir il s'approche de toi et t'attrape la main avec tendresse. Il plonge ses prunelles d'acier liquide dans les tiennes et esquisse un sourire. Tes doutes s'envolent soudain et tu acceptes finalement de quitter la ville.

+ wretched soul +
« Un Bloody Mary Ada ! » Les yeux ne décrochant pas de tes outils tu fais un léger signe de tête au serveur pour accuser réception de la commande et t'actives. Tu mélanges d'un œil connaisseur le jus de tomates, la sauce worcesteshire et la vodka avant de verser le tout dans un verre et de cogner sur le bar pour qu'on vienne le chercher. Il serait faux de dire que tu n'as pas d'abord penser à ce travail comme un moyen d'obtenir plus facilement et à un prix moins important tes consommations si régulières d'alcool. Mais l’Albatros est plus fréquenté que prévu et l'idée t'es vite sortie de la tête. Surtout que tu y tiens à ce travail. Ça fait presque six mois que Marius et toi avez élu domicile à la Nouvelle-Orléans et tu t'es sentie obligée de te trouver une occupation. Tu n'as jamais pu t'imaginer capable de ne rien faire. Sans compter que ça aurait voulu dire être à la charge de Marius, or tu te refuses tout simplement à être à la charge de qui que ce soit. « Mes yeux sont par ici merci, pour les seins c'est deux dollars de plus. » Lâches-tu à un des piliers du pub cachant un petit sourire quand tu te retournes vers tes bouteilles. On t'a conseillé de te couvrir un peu plus pour venir travailler pour éviter un quelconque embrassement. Hors de question que tu laisses les pervers gagner cependant. « Un rhum de groseille s'il te plaît. Sans glaçon. » Tu lèves les yeux cette fois vers le client venu lui même chercher sa consommation, haussant les sourcils devant sa familiarité. T’as un mouvement de recul en reconnaissant ton demi-frère. Quoique n’ignorant pas que tu travailles ici, c’est la première fois qu’il met les pieds dans le bar. Quelque chose ne va pas. « Qu’est-ce qu’il se passe ? » fais-tu à voix basse pour que personne autour de vous ne puisse entendre. « Quoi donc ? Je peux pas te rendre visite sans raison ? » Tu hausses une épaule, c’est pas vraiment son genre. Si t’as bien appris une chose de lui depuis que tu le connais, c’est qu’il a toujours une idée derrière la tête, toujours un plan à exécuter. Tu te penches en avant et esquisses un sourire. « Dis moi. » Il secoue la tête et te demande d’abord de lui préparer sa boisson. Tu t’exécutes. « Je pensais, qu’on devrait retourner à New-York. J’ai quelques…affaires à faire là-bas. » Tu secoues la tête. « Je n'crois pas… » New-York contient trop de mauvais souvenirs pour que tu acceptes d’y remettre les pieds aussi facilement. Étrangement Marius ne s’étonne pas de ta réaction. « Tu te souviens de la première fois qu’on s’est rencontrés ? » te questionne-t-il posément. Tu hoches la tête. Tu pourrais jamais oublier ni cette rencontre, ni la soirée qui l'a précédée. Autant de choses qui t’ont poussée à abandonner ceux que t’avais jusque-là considérés comme étant ta famille. « T’avais dit que j’étais fou et que tu me suivrais jamais nul part. » fait-il en sirotant sa boisson. Tu fais la moue, commençant à voir où il veut en venir. « Et pourtant… » commence-t-il avec un sourire en coin. « Pourtant, je suis là, avec toi à la Nouvelle-Orléans après avoir parcouru la moitié des États-Unis à tes côtés. » complètes-tu en roulant des yeux. « I see your point. » T’avais pas exactement accueilli Marius au début. Tu lui avais même lancé ta ballerine à la tête en lui hurlant de sortir de chez toi. Et puis après avoir bien réfléchi t’avais quitté le foyer familial. T’étais un danger sur patte, sorcière ou pas. Deux semaines plus tard, tu rencontrais Marius sur le toit d’un immeuble à Boston. T’avais vu trop de choses en si peu de temps, pour ne pas te forcer à l’écouter cette fois-là. Et finalement tu l’as suivi. Dans un autre l’État, à l’autre bout du pays, à l’autre bout du monde tu sais que tu continueras à le suivre. C’est ton repère. Tu secoues de nouveau la tête. « Je sais pas… » Il n’y a pas que Marius et toi à prendre en considération pourtant, il y a ce que tu as fait à New-York. Tu ne peux pas y retourner aussi facilement. Ce n’est pas tant les loups à tes trousses que tu crains. A la suite d’une rencontre à San Francisco un an plus tôt, Marius leur a fait comprendre que s’en prendre à toi n’était pas une bonne idée. Les deux membres de la meutes n’ont pas survécus pour le rapporter au reste, mais le message semble être passé puisque tu n’en as plus entendu parlé depuis. Alors non ce ne sont pas les lycans qui t'inquiètent… « Oh tu n’as rien à craindre Ada-chérie » il pose une main contre ta joue. « Il est mort. Tu ne le croiseras pas. » ajoute-t-il, un mélange de douleur et de soulagement te frappant de plein fouet.

       
avatar
Silence is a scary sound
pseudo : Nessaleth
avatar : amber heard
copyrights : nessaleth (avatar)
autre(s) compte(s) : la louve mina lee

âge : 24 y.o
métier : professeur de tir à l'arc à l'académie
localisation : entre idris et new-york
affiliation : les herondale. sa famille, son sang.
Pro-Accords
date d'inscription : 04/04/2015
mes messages : 341
Voir le profil de l'utilisateur
http://mortalinstruments-rp.forumactif.org/t97-liv-monsters http://mortalinstruments-rp.forumactif.org/t114-liv-fight-fight-fight http://mortalinstruments-rp.forumactif.org/t218-liv-let-s-play
MessageSujet: Re: little white lies † ada   Ven 15 Jan - 0:35
CE PERSONNAGE yeaah Il nous faudra un lien jeune demoiselle perv
Bienvenue parmi nous et bon courage pour ta fiche ! N'hésite surtout pas si tu as des questions coeur2


avatar
Simple Membre
pseudo : spf
avatar : scodelario
copyrights : applestorm
autre(s) compte(s) : aucun

âge : vingt-cinq ans
métier : la vendeuse de bouquin que tout le monde ignore le jour, brave les dangers la nuit sur sa moto d'occasion en délivrant leur dose aux addicts de manhattan.
localisation : entre le queens et manhattan à new-york.
affiliation : elle-même.
Neutre
date d'inscription : 14/01/2016
mes messages : 25
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: little white lies † ada   Ven 15 Jan - 0:41
merci beaucoup, je n'hésiterai pas waaah
j'approuve totalement ton choix de famille scream
avatar
DEAD MEMORIES
pseudo : roar scream (wendy).
avatar : kane.
copyrights : yumiita (av), pathos (sign).
autre(s) compte(s) : none.

âge : vingt-cinq années éparpillées.
métier : chasseuse de démons, protectrice du monde des humains.
localisation : londres, principalement.
affiliation : institut de Londres, celui qui l'a vue grandir.
Pro-Accords
date d'inscription : 27/10/2015
mes messages : 92
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: little white lies † ada   Ven 15 Jan - 11:37
bienvenue parmi nous avec la sublime kaya I love you


ashes to ashes
bury all your secrets in my skin, come away with innocence and leave me with my sins. the air around me still feels like a cage and love is just a camouflage for what ressembles rage again.
avatar
Simple Membre
pseudo : spf
avatar : scodelario
copyrights : applestorm
autre(s) compte(s) : aucun

âge : vingt-cinq ans
métier : la vendeuse de bouquin que tout le monde ignore le jour, brave les dangers la nuit sur sa moto d'occasion en délivrant leur dose aux addicts de manhattan.
localisation : entre le queens et manhattan à new-york.
affiliation : elle-même.
Neutre
date d'inscription : 14/01/2016
mes messages : 25
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: little white lies † ada   Ven 15 Jan - 20:51
merci coeur2 j'aime beaucoup le choix de prénom waaah
avatar
Simple Membre
pseudo : blackthorns (kim).
avatar : emilia gorgeous clarke.
copyrights : lux aeterna + tumblr.
autre(s) compte(s) : la petite terrestre (aslynn).

âge : plus de deux mille ans; elle a perdu le compte.
affiliation : elle-même.
Pro-Accords
date d'inscription : 21/08/2015
mes messages : 16
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: little white lies † ada   Ven 15 Jan - 21:04
ce scénario, et la magnifique kaya. scream scream bienvenue par ici, et n'hésite pas si tu as des questions I love you


over hill and under trees, through lands where never light has shone, by silver streams that run down to the sea; under clouds, beneath the stars, over snow and winter's morn, i turn at last at paths that lead home.
i'm lonely but i'm free.
(gif tumblr/code northern lights.)
avatar
Simple Membre
pseudo : spf
avatar : scodelario
copyrights : applestorm
autre(s) compte(s) : aucun

âge : vingt-cinq ans
métier : la vendeuse de bouquin que tout le monde ignore le jour, brave les dangers la nuit sur sa moto d'occasion en délivrant leur dose aux addicts de manhattan.
localisation : entre le queens et manhattan à new-york.
affiliation : elle-même.
Neutre
date d'inscription : 14/01/2016
mes messages : 25
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: little white lies † ada   Ven 15 Jan - 21:15
merci coeur2 coeur2 elle est bien belle cette fée please
avatar
Simple Membre
pseudo : JAYCE
avatar : LUKE PASQUALINO
copyrights : JAYCE . TUMBLR
autre(s) compte(s) : MASON T. HERONDALE

âge : 24 ANS
métier : UC
localisation : Idris
affiliation : PREATOR LUPUS
Pro-Accords
date d'inscription : 20/12/2015
mes messages : 34
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: little white lies † ada   Ven 15 Jan - 21:33
Bienvenue ! please
Bon courage pour ta fiche et si besoin ma boite MP est GRANDE OUVERTE ! perv2



my heart on fire

UC ©️ signature by anaëlle.
avatar
Simple Membre
pseudo : jiyuuai
avatar : Luke Evans
copyrights : morphine.
autre(s) compte(s) : aucun

âge : cent vingt-trois ans
métier : aucun réellement
localisation : New York
affiliation : à votre avis ?
Pro-Accords
date d'inscription : 21/12/2015
mes messages : 27
Voir le profil de l'utilisateur
http://mortalinstruments-rp.forumactif.org/t195-lawrence-g-yours-truly http://mortalinstruments-rp.forumactif.org/t196-lawrence-g-such-we-are-made-of-such-we-be#866
MessageSujet: Re: little white lies † ada   Ven 15 Jan - 21:42
Bienvenue parmi nous & Bon courage pour ta fiche ♥️
Et, mazette, quel choix lama
avatar
Simple Membre
pseudo : spf
avatar : scodelario
copyrights : applestorm
autre(s) compte(s) : aucun

âge : vingt-cinq ans
métier : la vendeuse de bouquin que tout le monde ignore le jour, brave les dangers la nuit sur sa moto d'occasion en délivrant leur dose aux addicts de manhattan.
localisation : entre le queens et manhattan à new-york.
affiliation : elle-même.
Neutre
date d'inscription : 14/01/2016
mes messages : 25
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: little white lies † ada   Ven 15 Jan - 21:49
Caleb — merci coeur2 c'est déjà fait angel

Lawrence — un vampire scream merci cutie
avatar
Simple Membre
pseudo : littlecookie
avatar : holland roden
copyrights : tearsflight
autre(s) compte(s) : none

âge : vingt-deux ans.
métier : chasseuse d'ombre.
localisation : entre l'institut de londres et idris.
affiliation : la famille, pour toujours et à jamais.
Pro-Accords
date d'inscription : 14/01/2016
mes messages : 39
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: little white lies † ada   Ven 15 Jan - 21:54
KAYA. youhou cutie
bienvenue ici ma belle, et bon courage pour ta fiche ! I love you


i'm bigger than these bones

⋆ Some people are just born to fight, I think.


it’s not that they’re born brave. it’s not that they’re born strong. it’s just that the universe has decided that this one, this one will have grit and fire and steel in their blood. and it’ll be tested, this cosmic mettle of theirs. they’ll face trial after trial, be broken and damaged in countless ways.
avatar
Simple Membre
pseudo : spf
avatar : scodelario
copyrights : applestorm
autre(s) compte(s) : aucun

âge : vingt-cinq ans
métier : la vendeuse de bouquin que tout le monde ignore le jour, brave les dangers la nuit sur sa moto d'occasion en délivrant leur dose aux addicts de manhattan.
localisation : entre le queens et manhattan à new-york.
affiliation : elle-même.
Neutre
date d'inscription : 14/01/2016
mes messages : 25
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: little white lies † ada   Ven 15 Jan - 21:55
holland en fairchild please
merci coeur
avatar
I am the boss
pseudo : mysalys, nessaleth & blackthorns.
avatar : the masked.
copyrights : magnus effect. + tumblr.

âge : you won't ever know.
affiliation : kidding, right?
Pro-Accords
date d'inscription : 20/02/2015
mes messages : 181
Voir le profil de l'utilisateur
http://mortalinstruments-rp.forumactif.org
MessageSujet: Re: little white lies † ada   Mer 20 Jan - 15:31

You did it !
bienvenue parmi nous petit scarabée
Félicitations, tu es validé(e) !

petit message perso

Voici quelques points à ne pas oublier :
- demander des familles/clans/meutes, si tu n'en as pas encore.
- demander un rang personnalisé, si tu le souhaites.
- rechercher un parabatai, si tu es un Nephilim.
- préparer ta fiche de liens, pour te faire plein d'amis !
- recenser ton métier, pour gagner un peu d'argent.
- que tu pourras dépenser grâce au système de points, n'hésite donc pas à aller y jeter un coup d’œil !

N'oublies pas également que tu peux devenir un padawan et demander un mentor si jamais tu te sens un peu perdu(e) sur le forum. Le mentorat, ça se passe par ici (et en plus, c'est gratuit).

Si jamais tu te poses encore quelques questions, n'hésites pas à contacter une administratrice qui se fera une joie de t'aider. L'équipe te souhaite un bon jeu sur City of Glass!  coeur2




they can keep me out
'til i tear the walls, 'til i slave your hearts
avatar
Simple Membre
pseudo : JAYCE
avatar : LUKE PASQUALINO
copyrights : JAYCE . TUMBLR
autre(s) compte(s) : MASON T. HERONDALE

âge : 24 ANS
métier : UC
localisation : Idris
affiliation : PREATOR LUPUS
Pro-Accords
date d'inscription : 20/12/2015
mes messages : 34
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: little white lies † ada   Mer 20 Jan - 15:41
Ta fiche ! please coeur

Citation :
« Oh tu n’as rien à craindre Ada-chérie » il pose une main contre ta joue. « Il est mort. Tu ne le croiseras pas. » ajoute-t-il, un mélange de douleur et de soulagement te frappant de plein fouet.

Quand elle va savoir... perv lool



my heart on fire

UC ©️ signature by anaëlle.
avatar
Simple Membre
pseudo : spf
avatar : scodelario
copyrights : applestorm
autre(s) compte(s) : aucun

âge : vingt-cinq ans
métier : la vendeuse de bouquin que tout le monde ignore le jour, brave les dangers la nuit sur sa moto d'occasion en délivrant leur dose aux addicts de manhattan.
localisation : entre le queens et manhattan à new-york.
affiliation : elle-même.
Neutre
date d'inscription : 14/01/2016
mes messages : 25
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: little white lies † ada   Mer 20 Jan - 19:29
merci youhou scream
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: little white lies † ada   
 Sujets similaires
-
» "White Lies." [A.]
» ❧ BROKEN - You've been taking up my mind with your little white lies.
» zack d.coyle ☆ little white lies (end)
» ALBANE & DAWN - White lies
» Young Haitian MD named White House fellow

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-